31 août 2022

Ma petite entreprise face à la crise

Ma petite entreprise face à la crise

Ma petite entreprise face à la crise

31 août 2022

Entreprenez ! La France est fière de vous accompagner dans vos projets professionnels... Photos gratuites de Tour eiffel

Génial non ? 

Du haut de mes 38 ans j'ai le plaisir d'avoir franchi le pas deux fois de l'entreprenariat. La première fois était une SAS pendant 5 ans, puis depuis Mai 2022 en Auto Entreprise. Oui, je peux le dire, je suis une "Free lance" ! 

Ho joie smiley ! Bon j'avoue l'administratif est bien simplifié en auto entreprise par rapport à la SAS et cela est un gros plus. 

Avoir son entreprise c'est la liberté, tu peux bosser aux horaires qui te conviennent, poser tes vacances comme tu le souhaites, bosser chez toi et même en pyjama ! Le Pied intégral ! .... C'est pas faux !

 Kaamelott : seul un vrai fan aura 10/10 à ce quiz c'est faux ou c'est pas  faux sur Arthur

Mais laissez moi aussi vous conter la réalité, qui se compose en plusieurs étapes et phases. 

 

-1- Les craintes, la peur indecision : Vais-je réussir ? Comment me faire connaître ? trouver des clients et me démarquer ? Comment est perçue mon activité ? Est-ce le bon moment ? Alors bien sûr, faire son étude de faisabilité, de concurrence est une étape à réaliser quand on veut se lancer. La bonne nouvelle ? Ces craintes seront toujours présentes ! 

-2- L'administratif : Comme je vous le disais la création d'auto entreprise c'est "easy" , deux trois clics sur l'URSSAF et en avant ! Numéro de SIRET reçu sous 3 semaines ainsi que les courriers d'arnaques liés à l'ouverture d'une boîte (restez vigilant) et hop, il y à plus qu'à ! Et en plus bonne nouvelle ayant bien bossé avant j'ai pas mal de droits pôle emploi qui devraient pouvoir m'accompagner à mes débuts. La Belle vie ! contactons les pour savoir ! Dois-je vraiment vous commenter la suite ? Dur dur d'effectuer ses déclarations mensuelles quand ils aimeraient avoir un bulletin de paie.. Voilà qui valait le coup de passer un rdv d'une heure avec eux au préalable ! Devons nous donc entreprendre et se faire accompagner ou rester tranquillement au chômage plein ? 

-3- Le quotidien et le professionnel : Travailler à domicile et seul ! Certains peuvent trouver celà génial et d'autres avoir du mal. Personnellement je n'ai pas de grosses difficultés face à cela, mais il reste tout de même des risques. Et oui attention votre maison est piégée !! Un canapé qui vous fait de l'oeil, une baignoire qui veut vous câliner, Netflix qui vous drague ouvertement et j'en passe ! S'imposer un "cadre" reste important, mais une certaine liberté est appréciable (bosser tout en pouvant lancer un bourguignon qui mijote en cuisine par exemple !!). Pour ma part la plus grande difficulté sur cette partie est cette impression que vu de l'extérieur, bosser à la maison n'est pas vraiment bosser, et que puisque je suis à la maison cette dernière se doit d'être entretenue... Ha le jugement et la perception.. Encore et toujours ! 

-4- La réalité du porte monnaie : Lancer une activité implique bien sur au début de savoir revoir son niveau de vie à la baisse selon l'emploi que l'on occupait avant. Les premiers revenus ne représenteront pas un salaire plein. Soyez bons pour les aides sociales ou oubliez les... L'idéal est de pouvoir allier aux début une double activité (salarié et entrepreneur) mais attention un boulot trop prenant sera aux dépends de votre entreprise. Il va falloir doser entre garanties financières et temps. Le petit boulot "alimentaire" devient donc évident, le risque ? S'ennuyer terriblement pendant ces heures là et se dire qu'on serait plus efficace ailleurs. Mais comme on dit, on ne peut pas tout avoir ma petite dame !!

Si vous réussissez à obtenir un boulot salarié dans votre secteur d'activité à mi temps et développer votre propre entreprise dans ce même secteur le reste du temps vous êtes des grands gagnants et cela serait la solution idéale. 

-5- Les doutes, les résultats et la finalité : Arrivera le moment où la réussite tant attendue et pour laquelle on donne tout arrivera, et on pourra dire que l'on vit totalement de son activité. Le terme Free Lance prendra enfin tout son sens.

Ou alors le temps de réaliser que son activité ne fonctionne malheureusement pas malgré la bonne volonté et il faudra faire un choix. Et surtout ne pas le vivre comme un échec, car l’échec c'est de ne jamais rien essayer. Facile à dire mais sûrement dur à faire.

Ou encore rester "entre deux eaux" avec un job et une activité Free Lance en complément de revenu. 

Pour ma part il est trop tôt pour vous dire quelle sera ma "finalité", mais si mon "blabla" a réussi à vous accompagner un petit peu dans vos choix ou tout au moins vous faire sourire, j'en serais ravie.

Quoi qu'il en soit essayer et entreprendre des choses dans la vie sont déjà une très belle chose, alors quelque soit votre projet, vos envies.. Après tout ça ne coûte pas grand chose d'essayer ! Alors bon vent à tous les Entrepreneurs ! A bientôt ! 

entreprendre #success | Citation, Proverbes et citations, Nicolas machiavel

 

Communiquons ensemble

Votre activité vous passionne et vous y mettez toute votre âme et votre professionnalisme. Je vous propose de vous libérer du temps pour m’occuper de votre communication digitale et donner de la visibilité à votre entreprise par les réseaux sociaux et par la mise en place d’une stratégie de communication adaptée à votre activité.

Articles récents

Les Arnaques à la vente
28 septembre 2022
Les Arnaques à la vente
Les perles de l’hôtellerie (volet 2)
22 janvier 2022
Les perles de l’hôtellerie (...)
Choisir son réseau social
10 septembre 2021
Choisir son réseau social
Mes outils en ligne de travail préférés !
10 septembre 2021
Mes outils en ligne de (...)
Les perles de mon ancien métier !
10 septembre 2021
Les perles de mon ancien (...)

Autres catégories